Le genou est une articulation qui met en jeu 3 surfaces articulaires non congruentes (ne s’emboitant pas l’une dans l’autre) lui fournissant ainsi un mouvement selon 3 axes (extension, flexion et rotation externe) d’où l’importance du rôle des ligaments.

En effet, ces derniers sont comparables à des haubans d’une certaine élasticité qui permettent de stabiliser l’articulation et empêcher les 3 surfaces articulaires de se séparer et garantissent le maintien des mouvements fonctionnels du genou.

Le ligament croisé antérieur du genou (LCA) est un ligament qui siège à l’intérieur de l’articulation reliant, par un trajet oblique dans l’espace, l’extrémité antéro-supérieure du tibia (os de la jambe) à l’extrémité postéro-inférieure du fémur (os de la cuisse) et garantie la stabilité du genou à l’exécution des mouvements de pivot en empêchant le tibia de glisser en avant par rapport au fémur.

Il s’agit du ligament croisé le plus fréquemment concerné par les ruptures ligamentaires notamment chez les sportifs. Sa rupture est toujours secondaire à un traumatisme subi lors d’une hyper-extension du genou (shoot dans le vide) ou lors d’une torsion. Sa rupture engendre une hyper-laxité et donc une instabilité de l’articulation causant un dérobement du genou.

Le traitement d’une rupture de LCA est purement chirurgical. L’opération s’appelle ligamentoplastie.

Son principe est de substituer le ligament lésé par un fragment ligamentaire prélevé du genou qu’on appelle un transplant. Habituellement ce transplant est prélevé soit à partir du tendon rotulien soit à partir d’une région anatomique dans le genou appelée la patte d’oie.
Le transplant rotulien est prélevé à partir du 1/3 médial du tendon rotulien emportant un petit fragment osseux tibial et rotulien à chaque extrémité qui serviront de fixateurs osseux au transplant.

La deuxième technique consiste à prélever 2 tendons siégeant au niveau de la face interne du genou qui le droit interne et le demi-tendineux, ces derniers seront pliés en 2 pour constituer un nouveau ligament comportant 4 brins qui substituera le ligament croisé antérieur lésé.
Une fois le transplant prêt, l’opération sera effectuée sous contrôle scopique (arthroscopie) ce qui permettra une meilleure visibilité des lésions et d’optimiser la mise en place du nouveau ligament.

La durée d’une ligamentoplastie du ligament croisé antérieur (LCA) est d’environ 45 mn.
Cette intervention est une opération de routine en Tunisie, les patients étrangers peuvent donc bénéficier d’un rapport qualité/prix très compétitif avec celui en Europe.

Son prix est variable et dépend du cas, de la clinique et de la durée du séjour mais en moyenne une ligamentoplastie du LCA coûte dans les 1950 Euros.

Notre plateforme met à votre disposition la possibilité de choisir votre clinique, votre médecin ainsi qu’un devis gratuit en ligne pour vous permettre d’avoir un service personnalisé et adapté à vos besoins.

Défiler vers le haut